Heros Fantasy

Voici mon forum où j'ai inventé de A à Z l'histoire. J'ai repris des personnages d'autre mangas mais je leur ai donné une toute autre identité.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'entrainement du Faucheur :1ère et 2ème parties (seul)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurosaki Ichigo
Admin
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 24
Localisation : souvent nul part, jamais partout...
Date d'inscription : 28/02/2008

Feuille du combattant
Niveau:
30/30  (30/30)
Vie:
225/225  (225/225)
Mana:
0/0  (0/0)

MessageSujet: L'entrainement du Faucheur :1ère et 2ème parties (seul)   Sam 26 Avr - 17:56

Une silhouette se dessina dans la pénombre du désert infernal, celle toute particulière du Faucheur, qui avait son sabre Zangetsu à la main. Il avanca d'un pas, et son pied s'enfonca doucement dans le sable gris, qui était plutôt de la cendre...
Il regarda ensuite autours de lui, et ne vit que ce paysage de dunes àà perte de vue.

* Bien, ce sera un endroit parfait pour mon entrainement...*

Il s'asis sur le sable et pensa tout d'abord aux raisons qui l'avaient poussées à venir ici : la mort, et la peur qu'elle fesait de nouveau naitre en lui; sa mère, et la douleur de leur séparation; la haine qui le rattachait aux cieux... Pourquoi avait-t-il denouveau peur de la mort, comme quand il était un jeune combattant au ciel; pourquoi pensait-il à sa mère en cet instant; pourquoi la haine qui le liait aux dieux faiblissait-elle de jour en jour ? Toutes ces questions devaient trouver réponse, et c'est ici que le Faucheur était le plus sûr de les trouver.
La seule façon de vaincre la peur serait de se montrer qu'il était fort, de s'en persuader, en dépassant ses limites. Par le passé, ce type d'entrainement avait déjà porté ses fruits...
La seule façon de tuer l'amour pour sa mère, serait de le remplacer par de la haine, en se consantrant sur les pires souvenirs de son existence. Ce sera lea phase de l'entrainement la moins physique, mais la plus épprouvante moralement pour Ichigo.
Enfin, la seule façon de faire renaitre son mépris pour les cieux serait de faire un véritable massacre de combattants, quitte à se battre réellement contre certains dieux qu'il n'espérait pas revoir avant de longues années... Cette partie de l'entrainement serait la plus amusante, d'ailleurs, un sourir se dessinait déjà sur le visage masqué du Faucheur, rien qu'à l'idée de tuer ces imbéciles !
Tiens... Cette étape ne serait peut-être pas nécessaire, car on dirait que la haine des dieux célèstes était déjà revenue !

Bien ! L'entrainement proprement dit pouvait commencer !

Le Faucheur se releva promptement, et leva son sabre au dessus de sa tête, en signe d'encouragement, puis commenca à courir dans ce desert gris. Il courait devant lui, sans se soucier de se qu'il y avait autour. Il courait, tout simplement, calmement, sereinement.
Il parcoura ainsi l'Est infernal durant quatre heures d'affilé, puis s'arrêta pour souffler..

*Sa va, je n'ais pas perdu de mon endurance, pensa-t-il, entre deux souffles, mais je dois encore m'améiorer !*
Il dégaina Zangetsu et commenca à foueter l'air dans des gestes si complexes qu'ils en paraissaient inhumains. Son kata devenait au fil du temps de plus en plus technique et perfectionné, ses coups plus rapides, ses déplacements plus vifs. Cette étape dura ainsi pendant un jour entier et une nuit pleine, sans qu'il s'arrête pour boire ou reprendre son souffle. La c'é de cette partie de l'entrainement était le dépassement de ses limites, et pour ça, il n'y avait qu'une solution : s'eppuiser à la limite de la mort...

Lorsque la nuit fut passé et que les premiers rayons du soleil percèrent la couche de brume, Ichigo se remis à courir durant 6 heures, avant de s'écrouler de fatigue... Mais à ce moment là, il souriait, car, sans y penser, il avait combattu la peur qui l'habitait et l'avait presque vaincu. Il ne restait plus qu'une chose à faire...

Ichigo, mort de fatigue, se reposa durant trois jours. Durant trois jours, il n'ouvrit pas les yeux, ne parla à aucune personne, ne pensa à rien, puis, peiniblement, il se releva et poussa un cri qui lui déchira les entrailles, un cri qui venait du fond de son coeur noircit par la haine et la malice. Ce cri déchira le silence de mort qui reignait dans cet univers où la vie même n'avait aucun sens et était destinée à s'éteindre. Même ici, le Faucheur montrait sa supériorité : il avait repris sa place de maitre, il avait vaincu cette mort...

Le Faucheur, épuisé mais content de ce qu'il avait accompli, s'accroupis sur le sable, ôta son masque et ferma doucement ses yeux noirs. Il ne pensa plus à rien et fit le vide dans son esprit. Il régula sa respiration, l'adoucisant et la ralentissant, puis se plongea dans ses souvenirs : la deuxième partie de l'entrainement pouvait commencer !


Un petit bébé aux cheveux roux tenant la main d'un jeune femme, plutôt belle, avec des cheveux de la même couleur : c'était ce souvenir qui vint se coller devant les yeux fermés du Faucheur, ou plutôt dans cet endroit reculé du cerveau humain que l'on nomme comunément L'imagination...

Ce bébé paraissait heureux, tout comme sa mère. Cela ressemblait à un joli feuilleton pour vieux, mais Ichigo le savait, la réalité en était toute différente... A cette époque, Ichigo, encore un bébé adorait sa mère, mais elle, elle commençait déjà à le haïr. Peut-être pas autant que lorsque elle mettera fin à sa vie, mais en fait, elle se doutait déjà du sinistre destin qui attendait cet enfant. Ichigo serra les dents : sa mère ne méritait pas cet amour qu'il lui portait, elle l'avait trahit et abbandonné. Il aurait voulu la tuer de ses propres mains, mais il était déjà partit à cette époque. Il se dit qu'un jour, lorsque le Paradis lui appartiendrait, il irait au cimetière où elle est enterré, et cracherait sur sa tombe, en guise de remenciment...

Le Faucheur ouvrit brutalement ses yeux, puis fronça les sourcils : de la Haine, c'était tout ce qu'il epprouvait pour cette femme qui ne l'avait pas accepté comme il était. La deuxième étape de l'entrainement semblait toucher à sa fin, plus tôt que prévus !
Ichigo, après cette phase peu physique, se contenta de dormir jusqu'au lendemain, car ce dernier s'annonçait sanglant !

Et le lendemain arriva, dans un soleil rouge qui se refflétait sur les graviers et transformait le paysage en une sorte de mer de sang : magnifique début de journée pour le Faucheur, qui attendait cette étape avec impatience : tout ce qu'il espérait, c'est que ce serait un dieu qui viendrait l'accuiellir. S'il avait le choix, il hésitait entre Archer et Gilamesh, mais il espérait de tout son coeur que ce ne serait pas Itachi, car même s'il était dans l'autre camp, ils n'en restaient pas moins amis...

Une lueur sombre comprima le corps du Faucheur, qui disparut aussitôt...

_________________

:) Félicitations, Vous avez été ajouté au groupe "Modérateurs" sur "Heros Fantasy" :)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'entrainement du Faucheur :1ère et 2ème parties (seul)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comparaison du système scolaire
» Cours de potions 1ère et 2ème année [Cours de Potions]
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heros Fantasy :: L'enfer :: Archives-
Sauter vers: